antiques - empire romain - Les FLAVIENS  69 -96


Domitien -  Titus Flavius Domitianus est né en 51 à Rome, son père est Vespasien et sa mère  Domitilla l’ainée il est le frère de Titus. En 81 il succède à son frère et il administre en réorganisant le conseil impérial et assure ainsi une meilleure gestion de l’empire. Cependant les finances sont exsangues des guerres et des constructions dans Rome qui sont nombreuses en raison des incendies de 64 et 81. Il édifie l’arc de Titus, l’Odéon, le stade et le colisée. Aux frontières du Nord en Bretagne (Ecosse) il doit de 82 à 84 lutter pour préserver les frontières. L’empire est toujours en lutte contre les Sarmates et les Daces de 86 à 89. Puis contre les Rhéthes, les Chattes sur le Rhin de 83 à 89. Domitien de plus en plus autoritaire au fil du temps cherche à faire entrer de l’argent dans les caisses pour cela il opère des confiscations ou détourne de l’argent aux sénateurs avec qui il s’oppose de plus en plus. En 89 en Germanie, Saturnius est nommé empereur par deux légions dans la région de Mayence et usurpe le pouvoir en bénéficiant de l’appui d’une partie de l’aristocratie. Domitien part de Rome à la tête de la Garde prétorienne et fait venir Trajan d'Hispanie en renfort à la tête de sa légion. Les légions de saturnius sont écrasés. Domitien devenu méfiant récompense par-dessus tout la loyauté, qualité qu'il trouve plus souvent parmi l'ordre équestre que parmi l'ordre sénatorial ou les membres de sa famille qu'il considère comme suspects. Il n'hésite pas à destituer rapidement ceux qui montrent des signes d'opposition à sa politique. Les sénateurs les plus hostiles sont accusés de corruptions et destitués de leurs biens et même exécutés pour certains. Finalement Domitien est assassiné par ces opposants le 18 septembre 96 à Rome.

DOMITIEN    Règne  81 - 96         Denier  argent

Avers: IMP CAES DOMIT AVG GERM PM TR PX

Imperator Caesar Dominiatinus Augustus Germanicus Pontiflex Maximus Tribunicia Potestate decimum

L'empereur césar Domitien auguste et germanique grand pontife revêtu de la dixième puissance tribunitienne 

Tête laurée de Domitien à droite I 

Revers :  IMP XXI COS XV CENS PPP 

MImperator unvicesimum consul quintum decimum censor perpetuus pater patriae vingt et unième salutation impériale consul pour la quinzième fois censeur perpétuel père de la patrie Minerve debout à droite sur un vaisseau, brandissant un javelot et tenant un bouclier ; à ses pieds, un hibou

Atelier : ROME 91-92 

RIC720       O18 mm- 3.4g    



antiques - empire romain - Les sÉvÈres  193 - 235

Septime Sévère -  nait dans une famille de notable en 146 en Lybie. Il quitte en 162 sa ville natale pour Rome ou il exerce le profession de juriste sous l'empereur Commode. il travaille un temps sous les ordres de Pertinax en Syrie. Devenu consul en 190 il obtient en 191 le commandement de trois légions pour défendre l'empire aux frontières. A Rome Commode est assassiné en 192, puis c'est au tour de Pertinax en 193 tué par la garde prétorienne qui ne supportait pas les restrictions financières imposées par celui-ci. le Sénat nomme alors Didius Julianus empereur. Mais les troupes de Septime Sévère ne le reconnaissent pas, Septime Sévère prend le chemin de Rome avec son armée, et contraint le Sénat à lui laisser les clés de la ville et du pouvoir. Septime Sévère et reconnu empereur, aussitôt il s'empresse de mettre ses hommes de confiance au sein de la garde prétorienne et mettre au pas le Sénat. Cependant Precennius Niger qui à le commandement de l'armée en Orient se voit nommé empereur par ses troupes qui ne reconnaissent pas Septime Sévère. Celui-ci par alors en campagne et défait l'ursurpateur après de durs combats à Antioche. De retour à Rome il met en place une politique monarchique ou le pouvoir du Sénat est réduit, il favorise l'ordre militaire équestre en octroyant des droits et augmentant la paye des soldats. Il donne à sa famille une dimension divine et nomme ses fils Geta et Caracalla comme successeurs. Cependant en 193, alors qu'il combat en Bretagne les Calédoniens il tombe malade et meurt en 211 prés de York à l âge de 65 ans laissant sa femme Julia Domna, Geta, Caracalla les rênes du pouvoir.

SEPTIME SEVERE    Règne 193 - 211          Denier  argent

Avers: SEVERVS AVG PART MAX

Severus Augustus Parthicus Maximus -

Sévère auguste grand Parthique

Tête laurée de Septime Sévère à droite

 

Revers :  VIRT AVGG

Virtus Augustorum (La Virilité des augustes)

Virtus (la Virilité) debout à gauche, tenant une victoriola de la main droite étendue et une haste renversée de la main gauche et appuyé sur un bouclier.

Atelier : ROME  200      

RC 761      RIC 171a      O19-20mm 3.6g    



Julia Domna  -fille de Julius Bassianus, un notable originaire d'Émèse en Syrie, Elle était la deuxième épouse de l'empereur romain Septime Sévère et la mère des empereurs Caracalla et de Geta. Elle occupa un rôle politique important et reçut le titre d’ Augusta en 193 et de Mater castrorum (« Mère des camps ») en 195. A la mort de Septime Sévère en 211, elle occupa le pouvoir d’abord avec ses deux fils, Caracalla et Geta. A la mort de ce dernier, assassiné par son frère, elle gouverna l’empire avec Caracalla. Elle était très honorée et considérée

comme une déesse. Après l’assassinat de Caracalla le 8 avril 217, elle cessa de s’alimenter et mourut rapidement.

 

JULIA DOMNA    Epouse de Septime Sévère  170 - 217        Denier  argent

Avers: IVLIA PIA FELIX AVG

Iulia Pia Felix Augusta - Julia pieuse heureuse Augusta

Buste drapé de Julia Domna la chevelure en tresse

 

Revers :  VESTA

Vesta voilée et drapée assise à gauche tenant le simpulum de la main droite et un sceptre transversal de la main gauche

 

Atelier : ROME  215      

 RIC 391      O18-19.5mm  2.7g    



GETA Lucius Publius Septimius Antonius Geta nait à Milan en 189 fils de Septime Sévère et de julia Domna. Son frère ainé Carracalla né un an plus tôtest d’un caractère dur et belliqueux, il se passionne de ce qui tient du domaine militaire. GETA est plus proche de sa mère et plus sensible, réflechi aimant les arts et la philosophie. Septime Sévère voit en ses deux fils une descendance assurée et le moyen d’assoir son pouvoir, afin de les former à gouverner il choisit de les emmener lors de la

campagne de Bretagne ou ils affrontent les Calédoniens. En 211 l’empereur Septime Sévère décède à Eboracum près de la ville de York. Géta et Caraccalla se retrouvent après avoir conclu la paix avec les Calédoniens. GETA et CARACALLA rentrent à Rome, les voilà donc pour un temps co-empereur. Cependant au Sénat une véritable lutte entre les deux hommes et leurs partisans respectifs se passe, et à force de différents les deux hommes finissent par se haïr, ne se fréquentent plus et craignent d’être assassiner par le camp adverse. Caracalla le plus déterminé des deux parvient à monter un complot : prétextant une réconciliation possible avec GETA il demande à sa mère Julia Domna de les recevoir en tête à tête. Geta accepte, lors de la rencontre des partisans de Caracalla tuent Geta. Pour justifier cet acte Caracalla explique au près du Sénat qui avait préférence pour GETA, qu’il n’avait fait que se défendre. Finalement Caracalla s’impose par le soudoiement et la terreur en faisant assassiner des milliers de partisans de GETA. Le nouvel empereur va jusqu’à vouloir effacer toute trace de son frère (damnatio memoriae = condamnation de mémoire) : destruction des statues, suppression de son nom dans les documents officiels et même il ordonne de fondre ses monnaies. Geta meurt donc à 22 ans et cela restera peut-être l’occasion manquée par l'histoire d’avoir un empereur plus équilibré et moins sanguinaire.

 

       GETA                    Règne 211          Denier  argent

Avers: P SEPT GETA CAES PONT

Publius Septimus Geta caesar Pontiflex

Septime Géta césar pontife

Buste drapé tête nue de Géta à droite

 

Revers :  FELICITAS - PVBLICA

Felicitas la félicité debout à gauche tenant un caducée de la main droite et une corne d'abondance de la gauche.

Atelier : ROME  203   

RIC 38 var  RIC 9a        O19mm 3.3g 

 



Caracalla- nait en 188 à Lugdunum Lyon, il est le fils ainé de Septime Sévère et de Julia Domna.  En 211 à la mort de son père il doit partager le pouvoir avec son frère Geta qu'il assassine, puis il fait éliminer tous ceux qui de près ou de loin risque de contester son pouvoir. Il passe la plupart de son temps avec son armée laissant à sa mère le soin de s'occuper de l'administration. Sous son règne il prodigue la constitution Antonine qui permet la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l'Empire. Les nouveaux citoyens peuvent conserver leur droit et leurs coutumes. Caracalla cependant est un tyran qui pratiqua de nombreux massacres dont ceux d'Alexandrie et de Parthe qui fit des milliers de morts. Caracalla par sa cruauté se fit de nombreux ennemis et il fut assassiné en 217 par ordre du préfet du prétoire Macrin. 

CARACALLA  Règne 211-217                Denier  argent

Avers: ANTONINVS PIVS AVG GERM

Antonius Pius Augustus Germanicus - Antonin pieux auguste Germanique

Buste laurée à droite 

Revers : P M TR P XVIII COS IIII PP

Pontifex Maximus Tribunicia Potestate duodevicesimum Consul quartum Pater Patriæ -  Grand pontife revêtu de la dix-huitième puissance tribunitienne consul pour la quatrième fois père de la patrie.

Apollon debout à gauche, manteau déployé derrière lui, tenant une branche de laurier une lyre posée sur un autel

Atelier : ROME vers 215 1officine  

Ric 254 Cohen 282        O18-19mm 3.1g



Julia Maesa - nait vers 170 à Emèse en Syrie, elle appartient à une famille noble elle est mariée à un sénateur romain et a deux filles : Julia Soaemias et Julia Mamae. Sa sœur Julia Domna est mariée à Septime Sévère, leur fils l'empereur Caracalla meurt en 217, rapidement suivi de celle de sa mère Julia Domna. Julia Maesa part de Rome et se rend en Syrie ou elle profite de sa richesse pour payer la IIIe légion pour combattre Macrin qui s’est proclamé empereur avec son armée, celui-ci meurt dans les combats en 218. Julia Maesa retourne à Rome, Elle obtient des droits pour diriger l’empire, son petits fils Héliogabale (fils de Julia Soaemias) devient empereur en juin 218, mais par son comportement il se met à dos les romains. Julia Maesa qui veut éviter un désastre pour sa famille parvient à faire accéder au titre de césar son autre petits fils Septime Alexandre (fils de Julia Mamae). Héliogabale qui accepte cette nomination fini par changer d’avis et cherche à éliminer son cousin. En 222 Une révolte éclate et     l’empereur est assassiné au profit de Septime Alexandre. Julia Maesa meurt vers 224, et c'est sa fille l'impératrice Julia Mamae, mère de l'empereur, qui prend sa succession.

JULIA MAESA  Règne 218-224           Denier  argent

  Avers:  IVLIA MAESA AVG 

 Iulia Maesa Augusta - Julia Maesa auguste

 Buste drapé à droite

 

Revers : PVDICITIA

Pudicitia - la Pudeur

La Pudeur assise à gauche, voilée et drapée, les jambes croisées, portant sa main droite à sa bouche et tenant un sceptre de la main gauche .

Atelier : ROME

Ric 268 Cohen 36       O18-19mm 3.3g

 



Héliogabale - nait  vers 203 à Emèse en Syrie, fils de Julia Soemias et de Varius Marcellus. Il est le petit-neveu par alliance de l'empereur Septime Sévère. Caracalla est assassiné, le 8 avril 217, Julia Maesa sa grand-mère, Julia Soaemias sa mère et Julia Mamae, sa tante réfugiée à Emèse parviennent à convaincre l'armée de proclamer Héliogabale.

L'empereur Macrin, resté à Antioche, est défait et assassiné en juin 218 , Héliogabale se retrouve à quatorze ans maître de tout l'Empire romain et prend la route de Rome avec une procession qui transporte une pierre noire tombée du ciel sur un char d'or tiré par des chevaux blancs. Héliogabale y fait construire un temple auprès du palais impérial . Héliogabale semble vouloir imposer son dieu comme unique . Cela est mal vu par les romains, ces orgies, fêtes au cirque et combats d'animaux rythmes son règne mais à force d'excès il perd le soutien de l'armée. En juillet 221, sa grand-mère, Julia Maesa, pressentant que les vices de son petit-fils finiraient de les perdre lui et sa famille, le convainc d'adopter son cousin Alexianus Bassianus, sous le nom de Sévère Alexandre, et de l'associer au pouvoir avec le titre de « césar ». Sévère parvient à se rendre populaire. Aussi, quand les soldats apprennent qu'Héliogabale cherche à se débarrasser de son cousin et associé, ils commencent à murmurer contre lui. Héliogabale veut faire arrêter les meneurs mais une foule furieuse envahit le palais impérial et massacre l'empereur. Sévère Alexandre, devient empereur.

HELIOGABAL Règne 218 - 222           Denier argent

Avers:  IMP ANTONIVS PIVS AVG

Imperator Antonin Pieux Auguste

Buste drapé à droite  tête laurée

 

Revers : VICTORIA AVG

Victoria Augusta - La victoire auguste

La victoire debout de face tournée à gauche, volant, les ailes déployées, tenant des deux mains une couronne ouverte, accostée de deux boucliers à ses pieds .dans le champ une étoile

 

Atelier : ROME  vers 220

Ric 161  Cohen 300       O18-19mm 3.5g



Alexandre Sévère - nait en 208 à Arca en Syrie, fils de Julia Mamae et Gessius Marcianus. C'est aussi le petit-fils de Julia Maésa, la sœur de Julia Domna, la femme de Septime Sévère, la mère de Caracalla et de Géta. Héliogabale est assassiné 222 et Sévère Alexandre est nommé empereur, cependant il reste sous l’influence de sa mère Julia Mamaea. Il épouse Orbiane. En 231 il doit faire face aux Perses sassanides qui ont envahit la Cappadoce et la Mésopotamie, il prend la tête de l’armée mais ne parvient pas à réellement à s’imposer et rentre à Rome en 233. Sur le plan intérieur il donne des jeux, tolère les chrétiens, et mène une vie sans luxe et sans excès. Les Germains le poussent à reprendre les armes, il doit se rendre à Mayence pour mener les combats mais son manque de bravoure de décision retourne l’armée contre lui, il est assassiné avec sa mère Julia Mamaea et meurt à l’âge de 25 ans. Maximin prend sa succession.   

 

SEVERE ALEXANDRE Règne 222 - 235           Denier argent

Avers:  IMP C M AVR SEVALEXAND AVG

Imperator Caesar Marcus Aurelius Severus Alexander Augustus.

L'empereur césar Marc Aurèle Sévère Alexandre Sévère Auguste

Buste drapé à droite  tête laurée

 

Revers : P M TR P  COSPP.

Jupiter nu le manteau déployé derrière lui debout à gauche tenant un foudre et un sceptre

 

Atelier : ROME  vers 222

Ric 5  Cohen 203      O19 -22mm 2.2g



antiques - empire romain - L'anarchie militaire 235 - 285

GORDIEN III - Marcus Antonius Gordianus Pius nait  en 225, Il est le neveu  de Gordien II ,  il accède au pouvoir en 238 à l'age de 13 ans sous la direction de sa parenté et de certains sénateurs . iI succède à Pupien et Balbin . En 241 il épouse la fille de Timésithée Furiana Sabinia Tranquillina . Le Sassanide Sapor 1er envahie la Mésopotamie. Timésithée est nommé Préfet du prétoire, commandant en chef des forces romaines, il se rend en Orient, accompagné du jeune empereur Gordien, son beau-fils. Il remporte la bataille de Rhéasaina . Il parvient à rétablir les frontières . Une dysenterie,emporte ce brillant général de l'Empire.Privé du plus ferme soutien de son trône, le jeune Gordien se trouva fort désemparé. Pour remplacer son beau-père dans ses fonctions de Préfet du Prétoire, il choisit le maître de cavalerie Philippe, futur empereur Philippe l'Arabe. En 244 les perses contre-attaque au cours de la bataille Gordien III est mortellement bléssé et décède, l'armée romaine est décimée .Malgré la mort de GORDIEN III, Philippe l'Arabe poursuit le combat, les légions romaines victorieuses, progressent et chassent les Perses du roi Sapor loin dans leurs terres.

GORDIEN III Règne 238-244          Antoninien argent

Avers: IMP CAES M ANT GORDIANUS AVG

Imperator Cæsar Marcus Antonius Gordianus Augustus -L'empereur. césar Marc Antoine Gordien auguste  

buste radié à droite et drapé

 

Revers : VICTORIA AVG

Victoria Augusta - La victoire auguste

La victoire debout de face tournée à gauche, ailes pliées, tenant dans la main droite une couronne fermée et dans la main gauche une gerbe

 

Atelier : ROME  6° officine

Ric 5  Cohen 357      O18-23mm 3.5g



PHILIPPE L'ARABE - Marcus Julius Philippus nait  vers 204 en Arabie, il est issue d'une famille de notable et devient romain grâce à l'édit de Caracalla , il entre dans l'armée romaine ou il devient un brillant militaire, secondant Timésithée lors de la  guerre contre les perses en 238. Après la mort de Timésithée et de GORDIEN III , Philippe l'arabe est proclamé empereur par l'armée, il négocie la paix avec l'empire Sassanide. Il s'installe à Antioche en 244  ou il réorganise les forces romaines d'Orient. De retour à Rome il est plutôt bien accueilli par le sénat romain. Cependant il doit rapidement se rendre  sur les frontières du Danube ou il doit lutter contre les Capres qu'il repousse au delà du danube. De retour à ROME en 247  il organise les jeux Séculaires avec faste pour fêter le millénaire de la ville. Une nouvelle fois l'empire est attaqué sur plusieurs fronts, les Goths envahissent la Mésie, en Orient son frère Philippe et confronté à l'usurpateur Jotapien. Le  phénomène d'usurpation  se produit dans plusieurs légions, l'empereur dépassé souhaite abdiquer mais le sénat s'y oppose, le préfet de la ville de Décius prend avec son accord le commandement militaire en Panonie et Mésie. Philippe Dèce prend le commandement et est proclamé empereur par l'armée. PHILIPPE L'ARABE se voit contraint après des difficultés économiques d'affronté son subordonné. En 249  il est défait à Vérone par Déce qui prend le pouvoir. Philippe l'arabe en fuite est finalement assassiné la même année.

 

PHILIPPE L'ARABE Règne 244-249     Antoninien argent

Avers:  IMP PHILIPPUS AVG 

Imperator Philipus Augustus - l'empereur Philippe auguste - buste à droite et drapé et tête avec couronne radiée

 

Revers : SAECULARES AVG II

Jeux séculaires de l'empereur auguste - La louve allaitant Rémus et Romulus

 

Atelier : ROME 9° émission 2°officine

Ric 15  Cohen 178      O22-24mm 5.5g

 



TRAJAN DECE - Gaius Messius Quintus Trajanus Decius nait  vers  201 à Sirmium (Mitrovica en Serbie) en Panonie. Issu d’une famille riche il exerce le fonction de préfet en Tarraconnaise province Hispanique vers 245. L’empereur Philippe l’arabe lui confie la charge du commandement de l’armée pour briser la rébellion de deux usurpateurs en  Mésie et repousser les Goths. Dèce remplit sa mission, en 249 malgré lui les troupes de la région du Danube le proclament empereur. L’empereur Philippe inquiet décide de lever 2  légions  d’Italie pour mater la rébellion des troupes du Danube. La rencontre a lieu à Vérone, Philippe L’Arabe est battu et assassiné  comme son fils par ses propres troupes. Dèce est le seul maître de l’empire romain. Une fois reconnu par le Sénat il fait ajouter à son nom le nom de TRAJAN pour indiquer qu’il souhaite pratiquer une politique populaire et conservatrice. Il réalise des travaux dans rome et cherche à stabiliser l’empire pour éviter des rébellions dans les provinces. Il renforce le culte impérial en promulguant un édit qui oblige tous les romains à suivre les rites qui crée l’unité de l’empire romain. Les chrétiens sont obligés de suivre l’édit ce qui provoque des persécutions contre les réfractaires. En 250 débute une guerre contre les goths qui envahissent la Dacie, Trajan Dèce prend les rennes de l’armée s’ensuit plusieurs batailles difficiles sans que l’un des camps ne prennent le dessus. Cependant TRAJAN DECE et son fils Herennius Etruscus sont tués au combat avec une grande partie de son armée dans la plaine de la Dobroudja au bord de la mer noire. Trébonien GALLE qui survit au massacre et proclamé par le reste des troupes, et confirmer par le sénat en 251. Trajan Dèce et son fils sont reconnus comme un héros par le sénat. 

TRAJAN DECE Règne 249-251          Antoninien argent

Avers: IMP C M Q TRAIANVS DECIVS AVG 

Imperator Caius Marcus Quintus Trajan Dèce Auguste- L'empereur Caius Marcus Quintus Trajan Dèce Auguste -Buste à droite drapé tête couronne radiée

 

 

Revers :  DACIA

Dacia - la Dacie debout à gauche tenant verticalement canne avec tête de  loup

 

Atelier : ROME ou MILAN 

Ric 12b  Cohen 16      O21-22mm 4.1g

 



GALLIEN - Publius Licinius Egnatius Gallienus nait en 218,  il partage le pouvoir avec son père Valérien dès 253. L'empire Romain est alors divisé en deux pour permettre au deux empereurs de mieux lutter contre leurs ennemis. Gallien place son fils Salonin à la tête des légions au nord mais celui-ci est battu par les Alamans, la gaule au nord est envahit. Postume est choisi par les chefs gaulois pour gouverner la région et parvient a conserver son indépendance face aux Francs et les attaques de GALLIEN en 261 et 266. Au Sud Est, Sapor I roi des Perses, attaque l'empire et Valérien qui a prit la tête de son armée et vaincu et capturé. Les frontières de l'empire sont réduites et l'empire vacille. Les perses sont finalement repoussés par Odenat un roi de Palmyre qui bénéficie de troupes combattantes, Gallien en contre partie lui reconnait des droits ce qui lui permet de recentrer ses forces sur la Gaule ou Postume réside et à combattre les usurpateurs qui contestent son pouvoir. Durant son règne , il réforme l'armée en privilégiant l'accès aux plus hauts grades militaires les chevaliers venant de l'armée au détriment des sénateurs romains. Formé par ses lectures humanistes des textes grecques il s'entoure de philosophe comme Plotin, et tolère les chrétiens en leurs laissant le droit de pratiquer leur culte. De nature tolérante et pragmatique il règne intelligement Gallien dans cette période de crise extréme trouve les ressources politiques et militaires pour préserver l'unité de l'empire pendant prés de 15 ans. Gallien est assassiné alors qu'il assiège l'usurpateur Auréolus à Milan. Son successeur sera Claude le Gothique.

 

GALLIEN Règne 253-268          Antoninien billon

Avers: IMP C P LIC GALLIENUS PF AVG 

Imperator Cæsar Publius Licinius Gallienus Pius Felix Augustus - L'empereur Caius Publius Licinius Gallien pieux Auguste -Buste à droite cuirassé tête couronne radiée

 

Revers :  LIBERALITAS AVGG

liberalitas augustorum - La libéralité tenant un abaque dans la main droite et une corne d'abondance main gauche

 

Atelier : ROME  254

Ric 148  Cohen 571      O19-21mm 2.5g



POSTUME -  Marcus Cassianus Latinius Postumus ou Postume est gouverneur en Gaulle sous valérien puis Gallien il est chargé d’administrer une province de Gaule. Suite à sa victoire face aux Alamans et aux Francs l’empereur Gallien le charge de préserver les intérêts de l’empire sur le Rhin. Craignant l’ambition du victorieux Postumus, et pour réduire ses forces dans cette région Gallien confie son fils Salonin à Silvanus également Général en Gaule. En 260 les troupes de Postumus tue Salonin et le nomme empereur. Gallien trop occupé de son coté à contenir les Alamans et l’usurpateur Régillien en Pannonie ne peut réagir et laisse Postume pour un temps gérer cette vaste région qui va de la Bretagne à l’Espagne. L’empereur des gaules Postumus fait même battre monnaie à son effigie comme GALLIEN. En 269, alors qu’il vient de reprendre Mayence tenu par un chef militaire Lellien qui contestait son autorité, Postumus va succomber assassiné par ses troupes mécontentes de ne pouvoir piller la ville qu’ils viennent de faire tomber.

 

POSTUME Règne 260-269  usurpateur   Antoninien billon

Avers: IMP C M POSTVMVS P AVG  

Imperator Cassianvs marcus Pius Augustus  -Buste à droite cuirassé tête couronne radiée

 

Revers :  PROVIDEN TIA AVG

Providentia augustorum -  La Providence debout à gauche tenant un globe et sceptre

 

Atelier : TRÊVE 263-265 

Ric 80  Cohen 221      O22-23mm 4g



AURELIEN  - nait en 214/15. À la mort de Claude le Gothique, son frère Quintilius prend le pouvoir, cependant les légions sous le commandement d'Aurélien le proclament empereur à Sirmium en septembre 270. En effet celui-ci est un brillant militaire de carrière issu d'une famille modeste. Aurélien affronte donc Quintilius et celui meurt ce qui lui donne les pleins pouvoirs sur l'armée et oblige le sénat à le reconnaître Empereur. Aurélien décide aussitôt de consolider les défenses de Rome qui était devenu la cible des Vandales et Juthunge. L'empire est occupé et divisé à cette époque: La reine de Palmyre Zénobie dirige la Syrie et l' Egypte, Tétricus domine la Gaulle et la Bretagne. Aurélien ambitionne de réunifier l'empire, pour cela il s'appuie sur son expérience militaire et la confiance de ces hommes, il commence par battre l'empire de Palmyre en 271, puis en 274 il bat Tétricus à Duro Catalaunum Chalons en champagne ce dernier est fait prisonnier. Il organise un triomphe pour fêter l'unité de l'empire retrouvé. II profite de cette accalmie pour relancer l'économie en créant grâce aux métaux précieux provenant des nouveaux territoires  une monnaie de bronze argenté nommée l’Aurélianus. Sur le plan religieux il incite au monothéïsme en soutenant  le culte solaire de Sol invictus, divinité très populaire dans les armées du Danube, et à laquelle peuvent adhérer aussi les Orientaux. Contraint de repartir en campagne en 275 pour combattre les perses, il meurt à Byzance assassiné suite à un complot de nobles de son entourage qui craignaient pour leurs vies car celui-ci était intransigeant avec ceux qui contestaient son action.

 

AURELIEN Règne 270 - 275   Aurelianus billon argenture

Avers: IMP AURELIANVS AVG  

Imperator Aurelianus Augustus  -

Buste à droite drapée tête couronne radiée

Revers :  PRESTITUTOR EX-ERCITI      XXI

Le restaurateur de l'armée Mars casqué, en habit militaire, debout à droite, tenant une lance de la main gauche et tendant un globe de la droite à Aurélien lauré, en habit militaire, debout à gauche, tendant la main droite et tenant une haste de la gauche.

Atelier : cyzique  275 

Ric 366  sear 11597     O23mm 4.11g



PROBVS -Marcus Aurelius Probus est né en 232 à Sirmium en Pannonie. Militaire de carrière il obtient le commandement d’une légion puis le commandement de l’armée d’Orient. À la mort de Tacite en juin 276, Probus est proclamé empereur par ses soldats.. En 276 et 277, il combat les Francs et les Alamans. De 278 à 279, Probus continue ses campagnes victorieuses en Rhétie et en Thrace. Après avoir stabilisé les frontières. Probus prend des mesures économique, et permet à de nombreux Francs et Alamans de s’installer comme colons en Gaule Belgique et le long du Rhin. En 281 Probus rentre à Rome et donne des jeux. En 281, le sénat confirme sa confiance. Probus sort l’empire de la crise en stabilisant l’économie et imposant son autorité sur l’armée. Cependant il est victime alors qu’il ordonne à une partie de ses soldats de travailler à des travaux d’intérêt généraux à une rébellion au cours de laquelle il est assassiné. Les assassins seront exécutés. La dépouille de Probus est incinérée à Sirmium et les cendres transférées à Rome. Probus a droit à des obsèques impériales car il était apprécié des romains et du Sénat.

 

PROBVS Règne 276-282                 Antoninien billon

Avers: IMP PROBVS PF AVG  

Imperator Probvs Pius Felix Augustus  - Buste à gauche cuirassé tête couronne radiée

 

Revers :  PAX AVGVSTI

Paix augustorum -  La Paix debout tenant un sceptre et un rameau d'olivier

 

Atelier : SCICIA   280

Ric 713        O21-23mm 4g



antiques - empire romain - La tetrarchie 285 - 326

DIOCLETIEN 

 

DIOCLETIEN Règne 284 - 305           Follis cuivre

Avers: DN DIOCLETAINO BAETISS  

Dominus noster diocletiano beatissimo - Buste consulaire à droite avec la trabéa et tenant ds les mains une branche d'olivier et la mappa

 

Revers :  PROVIDENTIA DEORUM  AK P

Paix augustorum -  La providence drapée à gauche face à la quiétude debout tenant un sceptre et un rameau d'olivier.

 

Atelier : ALEXANDRIE   

Ric 80         O24mm 7.2g



CONSTANCE CHLORE

CONSTANCE CHLORE Règne      Aurélianus billon

Avers:  

 

 

Revers :  G

 

 

Atelier : T

Ric         Omm g



LICINIUS

LICINIUS Règne 308 - 324           Follis cuivre


LICINIUS Règne 308 - 324           Follis cuivre

 

 

 

 

 



antiques - empire romain - Les constantiniens 326 -350

CONSTANTIN

CONSTANTIN I  Règne 326-337    Follis cuivre

Avers: IMP CONSTANTINVS PF AVG    

Imperator Constantinus Pius Felix Augustus - Buste lauré et cuirassé à droite, vu de trois quarts en avant.

 

Revers :  SOLI INVICTO COMITI TT

Soli Invicto Comiti - Au compagnon le Soleil Invincible - Soleil radié debout à gauche tenant un globe dans la main gauche et bras droit levé

 

Atelier : TICINIUM    313

Ric   Cohen         O18-19mm   3.5g



CRISPVS

CRISPVS César de 317-326 fils ainé de l'empereur Constantin et de Minerva                   Nummus ou centenionalis          cuivre

Avers: CRISPVS NOB CAES   

Crispus Nobilissimus Cæsar - Crispus très noble césar- Buste cuirassé à droite et tête laurée

 

Revers :  SOL INVICTO COMITI SP    PLN

Soli Invicto Comiti - Au compagnon le Soleil Invincible - Soleil radié debout à gauche tenant un globe dans la main gauche et bras droit levé

 

Atelier : LONDRES   

Ric 115   Cohen 136        O19-21mm   3.1g



CONSTANTIN II

CONSTANTIN II  Règne 337-340 

                               Nummus ou centenionalis          cuivre

Avers: CONSTANTINVS IVN NOB C  

Constantinus Iunior Nobilissimus Cæsar- Buste à gauche cuirassé tête laurée

 

Revers :  PROVIDEN TIAE CAES ARL

Providentiæ Cæsarum - À la Providence de nos césars - Porte de camp 11 niveaux surmonté de 2 tours et étoile

 

Atelier : ARLES  3° officine

Ric 289   Cohen 239        O20-22mm   2.9g



CONSTANTIN II  Règne 337-340 

                               Nummus ou centenionalis          cuivre

Avers: CONSTANTINVS IVN NOB C  

Constantinus Iunior Nobilissimus Cæsar-Constantin le jeune très noble césar - Buste à droite  tête laurée

 

Revers :  CAESARVM NOSTRORVM VT PLON

Cæsarum Nostrorum - Votis decennalibus - Vœux pour le dixième anniversaire de règne de nos césars

 

Atelier : LONDRES  1° officine

Ric 292  Cohen 136       O19-20mm   3.1g



CONSTANT I

CONSTANT I Règne 337-350

                                                         Nummus         cuivre

Avers: DN CONSTA NS P F AVG

Dominus Noster Constans Pius Felix Augustus

Notre seigneur constans pieux heureux auguste

Buste diadémé drapé 

 

Revers :  GLORIA EXERCITVS 

La gloire de l'armée

Deux Soldats debout face à face casqués et vêtus militairement tenant chacun une haste et s'appuyant sur un bouclier au milieu une enseigne militaire.

 

Atelier : NICOMEDIE

Ric 15        O16 mm   1.7g



CONSTANCE II

CONSTANCE II Règne 337-361 

                                                             Follis         cuivre

Avers: CDN CONSTAN TIVS P F AVG  

Dominus Noster Constantius Pius Felix Augustus

Notre seigneur constance pieux heureux auguste

Buste diadémé drapé et cuirassé

 

Revers :  CFEL TEMP REPARATIO 

CFelicitas Temporum Reparatiio

le retour des temps heureux

Soldat casqué tenant un bouclier sur le bras gauche et une haste de la main droite terrassant un cavalier tombé au sol couché sur son cheval qui est tourné à droite

Atelier : ANTIOCHE  

Ric 138        O20-24 mm   4.4g